BangBang : bangbangblog.com

J'te vois dans mon livre

Leçon d’histoire (pas plate, là) : Xman est back en Huronie, de Joëlle Roy

Rachel Gamache
25 août 2011

« Le concept du nowhere est tellement canadien. Tout le pays a longtemps été un nowhere land. Le vaste pays, terre d’accueil des étrangers qui se sauvent, pour la plupart, de leur patrie pour tenter de se cuisiner une meilleure vie. Il y a de la place en masse pour tout un chacun, en autant qu’ils aient la couenne assez épaisse pour endurer l’hiver. »

Xavier, ledit Xman du titre, est de retour chez lui, en Huronie, après avoir décroché un diplôme universitaire en muséologie à l’Université d’Ottawa. C’est qu’on lui a offert un poste de responsable du nouveau Musée de la francophonie à Penetanguishene qui ouvrira ses portes à la fin de l’hiver, un moment historique. Pour Xavier, il s’agit non seulement d’une première vraie job, mais aussi d’une occasion en or de proposer du neuf. Le « jeune taon », débarqué en héros pour certains, avec ses idées originales et modernes, se frottera aux réticences et au conservatisme de ses collègues qui voient le grand méchant changement d’un mauvais œil. À travers les déboires de cet épisode, les récits, celui de la quête identitaire du personnage principal et celui de la lutte d’un peuple que représente l’histoire de La Patente (officiellement l’Ordre de Jacques-Cartier, un mouvement ayant lutté discrètement, mais efficacement, pour la cause francophone en Ontario des années 1920 aux années 1960, revendiquant par exemple le droit à l’enseignement en français dans les écoles, ou tout simplement une heure d’émission en français à la radio) semblent parfois s’amalgamer. On saisit leur importance, intime ou historique – les deux –, quand on sait que Xman se les remémore et essaie d’apprivoiser leurs issues en les écrivant alors qu’il s’en va dans l’Ouest, « on a train bound to nowhere », un peu perdu dans l’immensité des vastes prairies canadiennes.

Le premier roman de Joëlle Roy est le prétexte pour nous raconter une partie de l’histoire des francos ontariens, et si on se sent parfois assister à un cours de Francophonie canadienne 101, il n’en reste pas moins qu’on est suspendu aux lèvres du prof. Du début à la fin, on traverse ce roman dans une langue pompée à l’adrénaline, naturelle, instinctive, jeune et vibrante, où les changements de voix semblent aller de soi, nous rendant complice et de l’écrivaine et du personnage principal. Authentique, franchement vivant, vous aurez entre les mains un roman subtil et intelligent, rien de nowhere, je vous le dis: vous serez sur la mappe. À découvrir aux Éditions David.

Lisez les premières pages ici!

Joëlle Roy, Xman est back en Huronie, Ottawa, Éditions David, coll. «Indociles», 2011.

Pas encore de commentaire.

J'te vois dans mon livre

Rachel Gamache

La vie de poète c'est dangereux - Patrice Desbiens

Entrez en ma matière

RUBRIQUES